La Peuplade

Nouveautés

La Peuplade Maison d’édition

Bouger, agir, évoluer, prendre part au dialogue, construire une époque, formuler des idées, un propos. De son phare, La Peuplade tient le cap sur une littérature actuelle convaincue, signée, nécessaire. Sans frontières, la maison d’édition occupe le territoire – question d’équilibre –, inclut les grands espaces, projette sa lumière dans la nuit, rassure celui qui voyage.

Aller vers les Éditions La Peuplade signifie adopter rigueur et passion, sans regarder la distance. La Peuplade va vers les gens, pique par les rangs, propose un décor, le sien.

Actualités

Nouveautés à paraître

Le 27 janvier 2015

Voluptés ou la réalité de l’écriture de soi, récits de l’auteure torontoise Marianne Apostolides traduits de l’anglais par Madeleine Stratford. Un livre audacieux, qui saura plaire à qui aime lire le corps.

Le 3 mars 2015

À la recherche de New Babylon, premier roman de Dominique Scali. Un western littéraire enlevant qui vous transportera dans l’Ouest américain de la fin des années 1800. Voyageant d’une ville à une autre, vous retiendrez qu’il ne faut pas attendre de tomber sur la vi(ll)e rêvée, mais qu’il faut la bâtir soi-même.

Le 17 mars 2015

ouvert l’hiver de Sébastien Dulude, calendrier de poèmes blancs. Ce texte poétique, articulant une écriture dirigée vers le presque rien, fait s’enchaîner une série de petites pièces ciselées que l’auteur a voulu glaciales dans leur forme et chaudes dans leur langue.

Deux rééditions de poésie chez La Peuplade

La Peuplade fera paraître une réédition du premier livre de poésie de Laurance Ouellet Tremblay, Était une bête (préface de Jonathan Lamy), un livre aux vies multiples.

Béante de Marie-Andrée Gill (finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général en 2013), sera également réédité et préfacé par Jonathan Lamy.

Les livres seront disponibles en librairie dès le 13 janvier 2015.

La Peuplade confie sa résidence d’artiste à Julie Espinasse

En 2015, Julie Espinasse, designer graphique fondatrice de l’Atelier Mille Mille, assurera la résidence d’artiste à La Peuplade. Mille Mille multiplie les rapprochements en envisageant le design comme un dialogue, où le souci du sens se traduit dans la matière graphique.