La Peuplade

Allers simples

La Peuplade Livres

Allers simples : aventures journalistiques en Post-Soviétie

Frédérick Lavoie

Récit

À coups d’allers simples, le journaliste québécois Frédérick Lavoie parcourt le monde et le questionne. Le reporter – voyageur curieux et insatiable – nous emmène sur les routes de la « Post-Soviétie », ensemble géopolitique balloté entre Europe et Asie, uni par un passé commun et un avenir incertain. Entre les espoirs révolutionnaires de jeunes Biélorusses dans une prison de Minsk, le discours haineux de néo-nazis à Vladivostok, les malheurs d’une pauvre babouchka ouzbèke dans la dictature turkmène et les rêves de grandeur d’une chef de village tchétchène, il nous livre quelques moments de la vie des ex-Soviétiques qu’il a côtoyés lors de ses reportages aux quatre coins de l’empire déchu.

Allers simples dévoile des réalités d’habitude inaccessibles.

Parution: 28 août 2012
384 pages, 978-2-923530-46-8, Papier 26,95$, PDF/Epub 19,99$

Échos de la presse

En tant que lecteur, c’est le genre de journalisme dont on a besoin.

Catherine Perrin, Radio-Canada / Médium large

Un ouvrage fascinant sur l’actualité d’un continent qu’il a suivie au plus près entre Grodno et Vladivostok, depuis son installation à Moscou en janvier 2008 à la suite d’un échange universitaire.

Maud Cucchi, Le Droit

Un livre qui se lit comme un récit d’aventures.

Claude Bernatchez, Radio-Canada / Première heure

Une lecture qui nous permet de rentrer dans la géopolitique d’une autre façon. C’est absolument fascinant.

Michel Désautels, Radio-Canada / Désautels

Avec sobriété, assumant sans jamais fléchir le rôle du grand témoin plus que celui du touriste, Lavoie revisite dans Allers simples ses carnets de notes et ses anciens reportages pour nous donner à voir et à comprendre.

Christian Desmeules, Le Devoir

Frédérick Lavoie est un observateur minutieux, doublé d’un conteur hors pair. […]C’est cet intérêt pour les gens derrière l’actualité qui fait la force du livre. À cheval entre le carnet de voyage et le grand reportage, Frédérick Lavoie distille dans ses différents récits une dose de subjectivité impossible dans un article.

Daniel Dubrûle, La Presse

Frédérick Lavoie parcourt la planète, une plume à la main. Son regard affûté transparaît dans ce captivant périple parmi les anciennes républiques de l’URSS. […] Ce recueil sensible, maîtrisé et humain ballotte son lecteur à l’autre bout du monde. Et on adore l’expérience…

Dominique Lemieux, Le Libraire

Frédérick Lavoie est un aventurier moderne qui montre la face cachée du monde. Un récit fascinant, vivant et dérangeant. J’ai lu cela comme un roman d’aventures.

Yvon Paré, Progrès-Dimanche

Avec Allers simples, [Frédérick Lavoie] démontre qu’il sait non seulement nouer les ficelles d’un bon reportage sur les troubles dans le Caucase ou quelque État périphérique, mais qu’il sait embrasser beaucoup plus large, avec portraits en creux et lecture historique aiguisée.

Tristan Malavoy-Racine, Voir

Avec intelligence et lucidité, il [Frédérick Lavoie] nous livre le fruit de son vécu, de ses rencontres et de ses observations dans ces lieux où la démocratie n’est pas toujours un concept admis. On a aimé sortir de cette lecture transformé et informé.

Lisanne Rheault-Leblanc, 7 jours

Si vous n’avez pas de quoi vous payer un billet pour Moscou cet été, courez acheter Allers simples, du journaliste québécois Frédérick Lavoie. (…) Rafraichissant !

Mathias Marchal, Métro

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée