La Peuplade

Ciel mon mari

La Peuplade Livres

Ciel mon mari

Mylène Bouchard

Fictions

Le fait d’exister est une chose imparfaite : voilà un énoncé riche, presque magique. Est-ce à dire que l’imperfection contient de la magie ? « Si on le veut, si on la choisit. » Les vingt fictions de Ciel mon mari enseignent ainsi que la réalité acquiert sa consistance par le biais d’un jeu de superpositions. Un simple changement de perspective révèle souvent d’autres facettes de nos expériences. Changeants, sûrs d’eux ou creusant la question, les personnages de ce livre –Simone, Loan, Jean-Pierre Ferland, Marie et les autres – pratiquent l’art de l’illusion et scrutent le voile subtil qui pend devant le réel, peint un décor, se soulève parfois.

On se souviendra des multiples trompe-l’œil qui constituent Ciel mon mari comme « on se souvient de la magie quand on ne croyait pas la trouver sur son chemin ».

Parution: 3 avril 2013
160 pages, 978-2-923530-54-3, Papier 21,95$, Epub/PDF 15,99$

Échos de la presse

On a peu de temps pour lire? Ce court recueil de nouvelles se prend bien par un midi ensoleillé, en lunchant sous un arbre. Chaque histoire nous transporte dans une série d’univers en demi-teintes. On y croise un veuf, un jeune garçon, une fille qui plante des arbres, bref, toute une troupe de personnages qu’on aperçoit à un moment particulier de leur vie. Une écriture limpide, sans flaflas, à apprécier à petites doses.

Julie Leduc, Coup de Pouce

Comme la vie, Mylène Bouchard réussit souvent à étonner son lecteur. Ses textes possèdent une beauté éphémère et magique qui rappelle celle des bulles de savon. On admire le spectacle le temps qu’il dure jusqu’à ce qu’il s’achève mystérieusement, comme emporté par une sorte d’éclat final silencieux.

Richard Boisvert, Le Soleil

Une vingtaine de nouvelles, de fragments de vie dont la portée va au-delà des mots. […] On ne lit pas ce livre d’une traite, on le traîne avec soi, on le pose sur la table de chevet, on l’ouvre au hasard et la magie surgit.

Monique Roy, Châtelaine

Un coup de cœur !

Doris Larouche, Radio-Canada/Café, boulot, dodo

On ressort de ce livre râpeux et sans concession avec le sentiment qu’on a rencontré une véritable écrivaine, à la vision claire et définie, pour qui la littérature est plus qu’un travail, mais bien une façon de voir le monde.

Josée Lapointe, La Presse

Des fragments à lire lentement pour les laisser se déposer. Le tout empreint d’une grande délicatesse, d’une belle subtilité et d’une efficacité remarquable.

Yvon Paré, Progrès Dimanche

Au-delà des récits d’adultère, Ciel mon mari regroupe des histoires d’audace et de fuite, racontées selon le point de vue de ceux qui ont tenu secret des rêves d’ailleurs, d’autrui, voire de silence, tout simplement. En filigrane de ces nouvelles, outre la plus adroite de Mylène Bouchard (La garçonnière), on découvre des univers qui se répondent les uns les autres.

Le Libraire

Dans un style qui sied particulièrement bien à la brièveté, Mylène Bouchard réussit son coup : établir une unité, un ton, une voix.

Pascale Millot, Montréal Centre-ville

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée