La Peuplade

La Peuplade Livres

À la recherche de New Babylon

Dominique Scali

Roman

New Babylon n’existe pas. Mais s’il fallait créer cette ville, les duels y seraient permis et il n’y aurait pas d’autre loi que celle interdisant les hommes de loi. On y aurait constamment le souffle coupé, à cause des paysages, et ultimement parce qu’on y finirait la gorge tranchée. Ce serait un endroit dangereux où, enfin, chacun connaîtrait sa vraie valeur.

Dans ce western enlevant, qui dépeint avec minutie l’Ouest américain des années 1800, le Révérend Aaron, Charles Teasdale, Russian Bill et Pearl Guthrie fouillent le désert à la poursuite d’un idéal impossible, laissant derrière eux les empreintes de leurs destins. Dans un monde où rien ne dure, « il n’est pas question de fuir la mort, mais de choisir son arène ».

À la recherche de New Babylon révèle qu’il faut bâtir soi-même la vi(ll)e rêvée.

Parution: 3 mars 2015
462 pages, 978-2-923530-95-6, Papier 27,95$, PDF/EPUB 20,99$,
Droits vendus : France (Libretto), Langue anglaise (Talon Books), Langue espagnole (Hoja de Lata)

Échos de la presse

On est soufflés par la qualité de votre travail. On voit rarement un premier roman aussi réussi.

Marie-Louise Arsenault, Plus on est de fous, plus on lit !

Une voix aussi solide que celle des plus grandes, une des plus abouties à sortir de la littérature québécoise des dernières années.

Daniel Grenier, auteur et critique

C’est tout un livre. Des personnages très bien ficelés, bien dessinés. Beau travail!

Corine Roussin, Les Herbes folles, CISM

Dans ce western palpitant, aux couleurs des éperons rocheux et des plantes du désert, aux odeurs de poudre noire et aux ambiances de salons de jeu, le Révérend Aaron, Charles Teasdale, Russian Bill et Pearl Guthrie cherchent leur monde idéal.

Marie-France Bornais, Le Journal de Montréal

À la recherche de New Babylon est une exploration fine de la topographie du Far West américain de la fin du XIXe siècle et des fantasmes qui y sont depuis toujours rattachés.

Christian Desmeules, Le Devoir

Dominique Scali dégaine et tire dans le mille avec un premier roman où brillent son sens du détail et sa narration grave et cynique, ingrédients parfaits pour un western.

Lisanne Rheault-Leblanc, Nightlife

Dominique Scali signe avec À la recherche de New Babylon un titanesque roman où l’on fuit la mort comme pour se fuir soi-même et où l’on espère étancher à l’Ouest une soif pourtant inextinguible.

Dominic Tardif, La Tribune

Bravo à Scali pour ce premier roman fort qui vient secouer le paysage littéraire en nous apportant chaleur… et un petit effluve de whisky.

Élizabeth Lord, Les Méconnus

Dominique Scali publie un premier roman, À la recherche de New Babylon, à La Peuplade. Un livre sur le Far West et l’impasse d’un certain rêve américain. Étonnant.

Mario Cloutier, La Presse

Un western métaphysique incendiaire au sein duquel les héros s’assument et la mort cesse d’être aussi angoissante.

Olivier Boisvert, Librairie Marie-Laura

Dominique Scali signe un très beau texte qui vous transporte dans un monde impossible et réel.

Yvon Paré, Littérature du Québec

À lire avec un bourbon et un tamis de chercheur d’or, en écoutant du Morricone à plein volume.

Daniel Grenier, Nouveau Projet

Sans jamais s’essouffler, Dominique Scali entraîne ses personnages à la recherche de «la ville la plus dangereuse d’Amérique», dans une quête qui les ramène invariablement à eux-mêmes. Sa version du western est donc, avant tout, existentielle.

Martine Desjardins, L'Actualité

Excellent travail de la part des éditions La Peuplade qui publient ce magistral premier roman de Dominique Scali.

Sur un thème littéraire bien exploité, Dominique Scali bâtit ainsi un grand western enlevant, décalé, passionnant, porté par un nouveau souffle narratif !

Rémi, Librairie Gallimard

L’auteure présente un premier roman qui décape, incroyablement touchant, unique et puissant. À déguster sous un soleil torride!

Chantal Fontaine, Librairie Moderne

Derrière l’idée «qu’il faut bâtir soi-même la ville rêvée», Scali réussit un tour de force. Elle conclut une histoire de drames par l’espoir, affirmant qu’un rêve, «s’il n’a pas existé, ne peut pas mourir».

Marc-André Amyot, Bible urbaine

Un roman costaud, dans lequel on dégaine sans gêne.

Julie Roy, Coup de pouce

Dominique Scali s’empare souverainement du western. Dans une écriture fluide et qui ne fait aucune concession à la facilité, Scali parvient à rendre avec une force d’évocation peu commune la bataille ininterrompue de l’homme avec sa propre histoire, passée et à venir.

Daniel Letendre, LIBERTÉ

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée