La Peuplade

La Peuplade Livres

Chasse à l’homme

Sophie Létourneau

Récit

Il y a toujours eu cette idée qu’avec le prochain amoureux viendrait le prochain livre. En 2008, Sophie Létourneau consulte une cartomancienne qui lui prédit que, grâce à un livre, elle rencontrera l’homme de sa vie. Mais avant cela, il lui faudra déménager à Paris, s’amouracher d’un petit Français et se rendre en Asie.

 

Sous la forme d’un collier de fragments, Chasse à l’homme présente l’histoire vraie des coïncidences fastes qui ont ponctué cette quête. Célébration du pouvoir des mots et déclaration d’amour à la littérature, enquête sur une histoire à suivre, ce livre embrasse les filles, leur désir d’être aimées et celui de devenir, à défaut d’un grand homme, une écrivaine.

 

Le réel est un gibier qui charge plutôt que de se laisser capturer.

 

Sophie Létourneau est écrivaine et professeure de littérature à l’Université Laval, à Québec. Elle s’intéresse aux écritures du réel. Elle a publié Polaroïds, Chanson française et L’été 95. Chasse à l’homme est son premier livre à paraître à La Peuplade.

 

Date de parution : 5 mars 2020

Parution: 5 mars 2020
216 pages, 978-2-924898-55-0, 21,95$ | 18,00 €

Échos de la presse

Ce livre d’avenir fait de prémonitions, d’attente et de voyages, dont j’ai eu le grand bonheur de lire le manuscrit, sort en librairie le 5 mars prochain: Garrochez-vous!

Daoud Najm

Entre performance et déambulation intellectuelle, projection sur la création, la place des femmes dans la littérature, la façon dont la fiction et le réel se frottent, se cherchent, se nourrissent.

Le choix de la structure en paragraphe barthien est excellente, elle permet de mêler l’expérience de la performance littéraire au déroulement d’une pensée intime.

Charlotte Desmousseaux – La Vie devant soi, Nantes

Sophie Létourneau est une sorcière des mots, elle sait repérer les petites magies de la vie et elle les retranscrit à merveille dans cette chasse à l’homme. Car c’est cela aussi, la littérature : regarder le monde, la vie et ses coïncidences sous un autre angle, et se laisser porter. Avec ces fulgurants fragments littéraires, l’autrice nous touche en plein cœur et bouscule en douceur.

Cyrielle Pateyron – Librairie Les Guetteurs de vent, Paris

D’un point de vue formel, j’ai beaucoup aimé ce côté fragmentaire (fragmenté) un peu à la manière des « Bleuets » de Maggie Nelson, même si ici il y a une vraie histoire qui se déroule, par petite touche mais il y a une progression. […] Faire de ce projet de vie, un projet artistique à contrainte (très oulipien): trouver l’homme de sa vie à partir d’éléments fournis par une cartomancienne, rend la chose à la fois ludique et esthétiquement intéressante.

Aurélie Janssens – Page et plume, Limoges

Un récit sensible, original et extrêmement touchant. Par des petits fragments de réels, l’auteure raconte sa quête d’amour, sa quête romantique, son besoin d’écrire et les coïncidences. « Une chasse à l’homme » ponctués d’humour et de mélancolie. Un bel hommage aux mots, aux femmes, à la litttérature et à l’amour. Un livre qui se lit d’une traite. Très belle plume.

Valérie Schopp – L’arbre à mots, Rochefort

Avec ses mots, sa poésie, sa légère insouciance, Sophie m’a captée, m’a envoutée, m’a emmenée avec elle dans ses aventures, à l’assaut de Paris puis Tokyo, à la rencontre des autres, de l’autre, du bon ou pas. Dans « Chasse à l’homme », l’auteure s’adresse à nous les femmes, elle le fait comme si elle parlait à une amie, elle se confie, se raconte. C’est un peu comme si nous lisions son journal intime.

Syboulette – Blogueuse, Un brin de Syboulette

Écrire un livre pour trouver l’homme de sa vie ou trouver l’homme de sa vie pour écrire un livre. Sophie Létourneau nous raconte sa quête épique ou romantique sous l’aura de Sophie Calle. De l’humour, de l’amour et de la littérature ! J’ai vraiment aimé ce livre. Une vraie bouffée d’oxygène !

Marie-Laure Turoche – Librairie Coiffard, Nantes

Une réflexion fragmentée sur l’amour, le désir, l’avenir, l’écriture superbement réussie. Et si finalement ces quatre mots ne pouvaient exister qu’ensemble ?

 

Amandine Cirez – Blogueuse et Chroniqueuse, L’Instant littéraire

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée