La Peuplade

La déposition des chemins

La Peuplade Livres

La déposition des chemins

Nicholas Dawson

Poésie

La déposition des chemins est le récit poétique d’un exil dans lequel le narrateur s’adresse, de manière absolument touchante, à un être cher, vivant dans un pays du Sud. Ce livre se penche sur les rapports aux lieux d’origine et d’accueil, à la langue maternelle et apprise et aux répercussions de ces relations sur l’identité.

Ce texte poétique narratif, d’une grande fluidité, se veut un chemin menant à une certaine réconciliation avec l’état d’exil, tant sur le plan de la forme que dans le corps du poème.

Des vers en espagnol ponctuent ce magnifique texte de Nicholas Dawson.

Parution: 14 juin 2010
74 pages, 978-2-923530-17-8, 16,95$

Échos de la presse

Chilien d’origine, Nicholas Dawson négocie tout au long de ce poème narratif un rapprochement entre terre d’accueil et terre d’origine. Dans le glaciel de langue française se figeant dans l’hiver montréalais s’immiscent des interstices en espagnol, chargés de chauds souvenirs et d’émotions bouleversantes qui survivront à l’hiver, fût-il éternel. Les langues qui s’y entrelacent habilement collaborent à la cartographie poétique d’une famille qui trace ses chemins de retrouvailles en refusant les frontières nationales et celle de l’horizon. La Déposition des chemins, tout premier livre de Dawson, est une ode au métissage où Montréal devient un concentré du monde, portant les odeurs et les paroles de toutes les origines. C’est ainsi, sans doute, qu’on apprivoise l’exil. Éd. La Peuplade, 2010, 74 p.

Jean-François Caron, Voir

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée