La Peuplade

La Peuplade Livres

Ukraine à fragmentation

Frédérick Lavoie

Récit

Comment un pays en paix s’enfonce-t-il soudainement dans la guerre ? Pourquoi des citoyens sans histoire en viennent-ils à prendre les armes et à s’entretuer ? Dans Ukraine à fragmentation, Frédérick Lavoie raconte à Artyom, un enfant qu’il a vu dans son petit cercueil bleu par un après-midi de janvier 2015, le fil des événements qui ont conduit à sa mort.

 

«Tu es un dommage collatéral, Artyom. Rien de plus, rien de moins. Personne ne voulait ta mort, mais tu es mort quand même. Tu dois te demander pourquoi. Tu étais en plein à l’âge des pourquoi. Alors je vais t’expliquer. Je vais t’expliquer pourquoi le 18 janvier 2015 à 8 h 10 du matin, au 5 rue Ilinskaïa à Donetsk, ta vie a pu être interrompue à quatre ans, quatre mois et quatorze jours par une erreur de trajectoire d’une roquette Grad sans que cela altère le moins du monde le cours de la guerre.»

Parution: 17 novembre 2015
264 pages, 978-2-924519-06-6, 24,95$,
Droits vendus : Audio

Échos de la presse

J’ai été fasciné. Il y a beaucoup d’éclairage neuf sur ce conflit qui persiste.

Michel Désautels, Désautels le dimanche, Radio-Canada Première

[Frédérick Lavoie] nous raconte ce conflit de façon limpide, claire et très humaine. C’est un beau récit.

Rafaële Germain, BazzoTV

C’est un formidable réquisitoire contre la guerre, pour la paix.

Pierre Curzi, BazzoTV

Pour la première fois, j’ai compris vraiment plus en profondeur ce conflit.

Sophie Cadieux, BazzoTV

Un témoignage bouleversant sur les absurdités de la guerre et ses horribles dommages collatéraux.

Pierre O. Nadeau, Journal de Québec

Une belle façon de comprendre ce coin du monde et les conflits qui perdurent en Ukraine.

Claude Bernatchez, Première heure / Radio-Canada

Ce récit, en forme de lettre à une victime innocente, raconte le conflit ukrainien à partir de son premier jour. Dans une écriture précise, Frédérick Lavoie brosse un portrait limpide d’une série d’événements, d’erreurs de parcours et de concours de circonstances qui ont enlisé l’Ukraine – relativement stable – dans la guerre et mené à la mort de plus de 8000 personnes, dont le petit Artyom. Passant d’un côté à l’autre du conflit, il nous présente les craintes, les blessures et les espoirs des uns et des autres.

Laura-Julie Perreault, La Presse

Ukraine à fragmentation, c’est une histoire accessible et rigoureuse, un regard éclairé et éclairant sur la guerre. Frédérick Lavoie offre les clés nécessaires à la compréhension d’un conflit complexe qui ne se retrouve pas toujours sous le feu des projecteurs.

Julie Larouche, Téléjournal / Radio-Canada

La guerre. Il est aussi facile de s’y enliser qu’il est difficile d’en sortir. Avant de brandir le mot dans leurs discours, les faucons de ce monde feraient bien de lire le récit de Frédérick Lavoie sur les troubles en Ukraine. Il y a un an, ce jeune journaliste indépendant s’est rendu dans le Donbass et a rencontré l’« ennemi » : de simples civils russophones qui ne s’expliquent pas comment leur pays paisible est devenu zone de combat, et qui se radicalisent quand les bombes tuent leurs enfants. De la genèse du conflit, Frédérick Lavoie tire une mise en garde lucide et sans équivoque contre la tendance affligeante des dirigeants à jeter de la haine sur le feu au détriment des innocents.

Martine Desjardins, L'Actualité

Livre sans précédent, Ukraine à fragmentation nous emmène dans les coulisses d’une guerre totalement évitable, une guerre absurde au possible, comme il n’y en a que trop en ce monde.

Charles Quimper, Les Méconnus

Son regard sur les événements et les peuples, sa façon de le traduire en mots, s’apparente à la démarche d’un Joseph Roth ou d’un Ryszard Kapuscinsky.

Daniel Côté, Le Quotidien

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée