La Peuplade

La Peuplade Livres

AVANT DE BRÛLER

Virginie DeChamplain

Roman

Quand vient l’effondrement du monde, sous l’effet des déluges, des canicules et des incendies, deux femmes se rencontrent dans une forêt que les loups ont reconquise. L’une a trouvé refuge avec un compagnon d’exil dans une maison isolée, à l’autre il ne reste que ses trois jeunes enfants épuisés à qui elle veut offrir un lieu où aspirer à plus que se détruire encore. Toutes deux ont en commun des histoires qu’elles ne sont pas prêtes à raconter.

 

Lors de leurs marches en forêt, les deux femmes sont protégées par une biche à l’esprit calme qui les suit dans leurs déplacements. La bête va et vient entre leur abri et la clairière aux cadavres. Elle est la dernière de son espèce et sait le cataclysme qui va causer leur perte.

 

Dans l’urgence d’une langue orale et indocile, Virginie DeChamplain imagine une post-apocalypse féminine où l’on recueille le présent dans ses plus subtils détails : la profondeur des bleus de la rivière, la texture des premiers bourgeons, les effets de la lumière sur les feuilles des arbres.

 

 

Virginie DeChamplain

Virginie DeChamplain est écrivaine. En 2020, elle est lauréate du prix Jovette-Bernier et finaliste du prix des Rendez-vous du premier roman pour son livre Les falaises, publié à La Peuplade. Elle vit et travaille à Québec. 

 

 

« La langue de Virginie DeChamplain est habitée d’un grand souffle. »

Livres Hebdo

Parution: 3 avril 2024
216 pages, 9782925416135, 26,95$ | 20 €

Échos de la presse AVANT DE BRÛLER

Elle est incandescente, brûlante, ensorcelante, la plume de Virginie DeChamplain.
Iris Gagnon-Paradis, La Presse
★★★★Virginie DeChamplain manie le tissu temporel avec finesse pour esquisser des héroïnes complexes et mystérieuses qui épousent progressivement l’amplitude et la liberté du territoire qu’elles arpentent. Un récit organique et sensuel, qui livre les contours d’un monde à refaire.
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, Le Devoir
Imaginez la fin du monde. Imaginez-la vraiment, telle qu’elle pourrait se passer. Glissements de terrains, inondations, feux de forêts… DeChamplain nous offre ici une apocalypse imaginée non pas comme un gros boum généralisé, mais comme de multiples drames localisés. C’est dans le deuil et dans la quête d’un après que des personnages aux antipodes devront s’unir pour (sur)vivre ensemble. Dans cette histoire écoféministe, c’est à la fin de tout que l’on pourra enfin apprécier la beauté du monde. Il y a des lectures qu’on oublie, et il y a des textes vers lesquels on revient pour le simple plaisir de se remettre en bouche des phrases délicieusement écrites. C’est dans cette seconde catégorie que je déposerai Avant de brûler que je relirai avec joie en attendant l'apocalypse.
Charlo Bouchard, Librairie Point de suspension (Saguenay)
Inspiré "malheureusement" de l'actualité, AVANT DE BRÛLER, de Virginie DeChamplain, est un roman qui dépeint un monde détruit par les cataclysmes environnementaux. Tétanisée par sa propre écoanxiété, l'autrice affronte le taureau par les cornes en proposant un récit apocalyptique qui se garde tout de même le droit d'être optimiste.
Évelyne Charuest, Il restera toujours la culture, ICI Première
L’univers post-apocalyptique que dépeint Virginie DeChamplain dans son nouveau roman à La Peuplade, il est à la fois beau et laid et poétique et déchirant et désolant et plein d’autres affaires en même temps. Comme le sombre présage d’un monde arrivé au bout de sa luck poussée trop loin, et la promesse d’une beauté qui pourrait survivre aux flammes et aux déluges de demain.
Marc-Antoine Côté, Le Quotidien
Même si le récit de Virginie DeChamplain décrit un monde apocalyptique, décrit ce futur proche non désirable mais vers lequel nous tendons irrémédiablement, il y a de l’espoir, du beau qu’on peut consigner dans un carnet ou dans son cœur. L’autrice montre avec une langue orale mais également poétique que toute vie vaut la peine d’être vécue même si l’horizon est sombre. Quand le monde brûle, sous la cendre, la vie est encore là, perdure, d’une façon ou d’une autre. Les souvenirs sont là, l’amour est là, la pulsion de vie est là. Matrice ou tombeau? s’interroge la narratrice. Peut-être bien les deux.
Virginie Vertigo, Blog personnel
AVANT DE BRÛLER nous plonge dans un monde apocalyptique inquiétant où les bouleversements climatiques et les catastrophes se succèdent.
Littérature du Québec, Chroniques d'Yvon Paré
Inspirée par l'actualité littéraire et cette sortie printanière qui ravit la critique, notre librairie Mélodie Caron saisit l'occasion de cette première chronique radiophonique d'avril pour partager son envoutement devant l'écriture urgente, organique et sensuelle de Virginie DeChamplain dans son tout nouveau roman.
Mélodie Caron, Flottille artisan·e·s libraires (CFIM 92,7 FM La radio des Iles de la Madeleine)
Après nous avoir transportés en Gaspésie pour faire le deuil de sa mère dans Les Falaises, l'autrice originaire de Rimouski, Virginie De Champlain, nous fait plonger dans une histoire postapocalyptique dans son deuxième roman, Avant de brûler, publié chez La Peuplade.
Émission Même fréquence, ICI PREMIÈRE, vendredi 3 mai 2024

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée