La Peuplade

La Peuplade Livres

La mémoire est une corde de bois d’allumage

Benoit Pinette | Tire le coyote

Poésie

Comment éteindre ce qui brûle depuis toujours quand nous sommes tous constitués de tisons qui refusent de mourir ?

 

Avec bonté et résilience, Benoit Pinette retourne à son enfance – un pays en soi, une trajectoire – et pose le doigt sur ses instants douloureux, étudie l’équilibre des époques. Il construit de là sa compréhension des glissements du passé et sa volonté à faire mieux, à offrir le meilleur aux siens. Ce texte lance l’allumette dans le foin sec ; il carbonise des histoires anciennes, des angoisses, des corps pourris. La mémoire est une corde de bois d’allumage représente un chantier d’inquiétudes et de certitudes éphémères, mais parions que l’amour l’emportera sur la tâche à accomplir.

 

ne me demande jamais

qui je suis

je n’en sortirais pas vivant

 

Date de parution: 4 février 2021

Parution: 4 février 2021
104 pages, 978-2-924898-91-8, 19.95$ | 15 Euros

Échos de la presse La mémoire est une corde de bois d’allumage

"Ce sont de courts poèmes et réflexions qui s’ancrent dans les thèmes de la filiation, du legs entre générations d’une même famille", a fait savoir Benoit Pinette. "J’ai déjà touché au sujet de l’enfance dans quelques chansons, mais disons que la poésie m’a permis de creuser davantage et de dépoussiérer quelques souvenirs".
Simon Chabot, La Presse
★★★★ Empreint d’espoir et d’amour, ce recueil est écrit d’une main de maître [...].
Léa Harvey, Le Soleil
Le recueil offre une réflexion autour de l'enfance, le rapport au temps, le legs aux générations.
Benoit Pinette à C'est encore mieux l'après-midi | Radio-Canada Première
Il y a beaucoup d’intensité dans ces très courts poèmes écrits au fil de l’émotion et aux phrases ciselées à la perfection. On reconnaît bien ici la manière et le sens de l’image de Tire le coyote. Et c’est loin d’être un défaut.
Josée Lapointe, La Presse
Ses fidèles reconnaîtront cependant son goût pour les images fortes, de même que sa propension à explorer les replis de l’âme, dans ce texte à la fois dur et beau, courageux parce que très personnel.
Daniel Côté, Le Quotidien/Progrès du Saguenay
Tel le phénix qui renait de ses cendres, Benoit Pinette – mieux connu sous son nom de musicien Tire le coyote – a repris son envol après avoir ravivé les braises de son passé. Son cheminement est superbement évoqué dans son premier recueil de poésie qui prend aux tripes, La mémoire est une corde de bois d’allumage
Marie-Lise Rousseau, Journal Metro
Magnifique rencontre entre l'animatrice Monique Giroux et l'auteur-compositeur-interprète Tire le coyote
Monique Giroux, Les grands entretiens sur ICI Première
Au fil des pages et des strophes, douceur et douleur s’entrelacent alors que Pinette lance l’allumette dans ses souvenirs d’enfance et fouille les cendres de son passé, pour tenter de mieux éclairer le présent.
Iris Gagnon-Paradis, La Presse
"Depuis 2011, j'ai quand même enchaîné les albums et les tournées très rapidement", explique-t-il. Après la dernière tournée, qui s'est terminée en décembre 2019, il s'est lancé dans cette aventure poétique. "J'avais une idée, un fil conducteur pour ce recueil", affirme Benoit Pinette.
Marie-Louise Arsenault, Plus on est de fous, plus on lit
Dans ce recueil de poèmes, Benoit Pinette aborde son enfance, toujours de manière très imagée.
René Homier-Roy, Culture Club, Radio-Canada Première
C'est vraiment un magnifique recueil!
Catherine-Eve Gadoury, Première heure avec Claude Bernatchez sur ICI Première Québec.
Un bel objet!
Jhade Montpetit, Les malins, Radio-Canada Première
"La beauté de la poésie, c’est que c’est une forme plus libre. Liberté égale aussi vertige. Il y a tellement de possibilités de construction que chacun des mots revêt une importance capitale. Je n’ai jamais autant retravaillé des textes. J’aime la poésie courte et punchée, parce que chaque mot a sa place. Je suis vraiment fier du résultat." — Benoit Pinette
Élise Jetté, Clin d'oeil
Avec ce premier recueil de poésie, Benoit Pinette nous fend le cœur à coups de souvenirs hachurés, avant d’y allumer un feu crépitant d’espoir. En cordant des mots aussi beaux que noueux, l’auteur revisite son enfance inquiète et muette.
Laura Martin, Coup de pouce
L’auteur-compositeur-interprète Benoit Pinette – Tire le Coyote – a puisé dans ses souvenirs d’enfance, dans un terroir familial tourmenté et dans sa propre expérience de père pour écrire son premier recueil de poésie, La mémoire est une corde de bois d’allumage. Bouleversants, très authentiques, les courts textes parlent d’enfance, de blessures, de bonté, de résilience et d’espoir.
Marie-France Bornais, Le Journal de Montréal
À l’instar d’un Leonard Cohen, c’est d’abord et avant tout parce qu’il souhaitait faire essaimer ses métaphores — le Sherbrookois d’origine est détenteur d’un certificat en création littéraire de l’Université Laval — qu’il s’attelle à l’écriture de chansons.
Dominic Tardif, Le Devoir
Benoit Pinette se livre dans la vérité d’un enfant qui cherche la meilleure façon d’avancer avec quelques chutes et douleurs au passage, mais surtout avec beaucoup d’espoir et d’acceptation de soi.
Stéphanie Payez, Eklektik média
Benoit Pinette, était l'invité de Gino Chouinard à Salut Bonjour afin de parler de son premier livre.
Salut Bonjour, TVA
Si un livre me fait pleurer, c’est parfait, j’accepte cette possibilité-là.
Benoit Pinette, libraire d'un jour, Revue Les libraires
Avec bonté et résilience, Benoit Pinette retourne à son enfance – un pays en soi, une trajectoire – et pose le doigt sur ses instants douloureux, étudie l’équilibre des époques.
Mon coussin de lecture
Espérons que Tire le coyote nous offrira d’autres bijoux poétiques dans un avenir proche.
Émilie Bolduc, Librairie Le Fureteur (Saint-Lambert)
Recueil des tissus familiaux comme une courtepointe rongée par les mites mais dont les mailles sont soudées par l’amour qui subsiste, la patience entre les dents, l’ardeur de vivre en travers de la gorge. Un apprentissage. _
François-Alexandre Bourbeau, libraire
Très touchant, intime et délicat recueil de poésie Tire le coyote!
Catherine Pogonat sur ICI Musique
Ces poèmes je les ai d’abord entendus comme des chants expiant une douleur. Benoit Pinette y convoque rapidement des images, c’est un art en soi.
Fanny Nowak, Aire(s) Libre(s)
Découvrez la démarche de création de l'artiste Benoit Pinette, alias Tire le coyote, dans une longue entrevue animée par Jhade Montpetit de Radio-Canada Ottawa-Gatineau.
Jhade Montpetit de Radio-Canada Ottawa-Gatineau
Benoit Pinette s’est entretenu, il y a quelques semaines, avec le journaliste littéraire belge Thierry Bellefroid.
Sous Couverture – RTBF, Délégation générale du Québec à Bruxelles

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée