La Peuplade

La Peuplade Livres

LA PATIENCE DU LICHEN

Noémie Pomerleau-Cloutier

Poésie

Très loin sur la côte nord du golfe Saint-Laurent se trouve au milieu du chemin un panneau de signalisation portant le mot FIN : le voyageur doit s’arrêter à cette hauteur. Or, au-delà de la limite de l’asphalte existent sur plusieurs centaines de kilomètres des communautés qui ne sont accessibles que par les airs, l’eau ou la glace, selon les saisons. Fascinée depuis son enfance par le bout de la route 138, Noémie Pomerleau-Cloutier est allée à la rencontre des Coasters – innus, francophones et anglophones –, a enregistré leurs voix pour remailler en poème ces territoires morcelés et ces luttes à finir. La patience du lichen est un témoignage poétique d’une rare envergure, un reportage au grand cœur qui plonge dans l’histoire et l’intimité de cette partie méconnue du Québec.

 

le reste du monde
n’est pas plus large
que ce qui afflue ici

 

4 mars 2021

Parution: 4 mars 2021
264 pages, 978-2-924898-88-8, 23,95$

Échos de la presse LA PATIENCE DU LICHEN

C’est beau, c’est doux, ça nous permet une lecture flottante, où l’on dérive d’histoire en histoire, de cœur à cœur.
La Griffonneuse
Le travail de Noémie Pomerleau-Cloutier est impeccable. C’est un magnifique hommage sans aucune subjectivité, sans aucune émotivité.
Steve Gagnon, Plus on est de fous, plus on lit (RC)
LA PATIENCE DU LICHEN transporte ses lecteurs à la découverte d’un coin de pays pas juste magnifique par ses paysages, mais par les personnes qui l’habitent.
Journal Le Manic
Lien vers l'entrevue à Bonjour la Côte
ICI Côte-Nord
LA PATIENCE DU LICHEN est le 2e recueil de Noémie Pomerleau-Cloutier. Après BRASSER LE VARECH, elle retourne sur sa Côte-Nord natale où elle va à la rencontre des gens et des paysages.
Théâtre Périscope
Rarement un bouquin aura été aussi attendu en Basse-Côte-Nord. La patience du lichen sent la Basse-Côte-Nord et la fierté de son auteure de présenter aux Coasters le fruit d’un travail débuté en 2019 est palpable.
Mickael H. Lambert de Radio Communautaire CJTB 93,1
De Kegaska à Blanc-Sablon, Noémie Pomerleau-Cloutier a traversé tous les villages de la Basse-Côte-Nord pour rencontrer des Coasters innus, francophones et anglophones pour dresser un portrait de leurs réalités. Dans La Patience du Lichen, la poétesse explore l'exil et le retour, la relation des gens avec le territoire et l'importance de la communauté.
Boréale 138 avec Guillaume Hubermont, ICI Première
On parle de la poète Noémie Pomerleau-Cloutier au télé-journal Est-du-Québec sur ICI TÉLÉ [de 20 min 55 sec à 21 min 13 sec.]
ICI TÉLÉ
Fruit d’un patient travail de terrain, ce livre offre plus d’informations sur la Basse-Côte-Nord que le reportage le mieux tricoté
Daniel Côté, Le Quotidien
L'entrevue de Noémie Pomerleau-Cloutier à CFBS - Blanc-Sablon est disponible en ligne. Il suffit de suivre ce lien ci-dessous. LA PATIENCE DU LICHEN est un témoignage poétique d'une portée rare, un reportage au grand cœur qui plonge dans l'histoire et l'intimité de notre partie méconnue du Québec.
Abbygail Wellman, CFBS
Dans La Patience du Lichen, la poète explore l'exil et le retour, la relation des gens avec le territoire et l'importance de la communauté. Ann-Édith Daoust discute avec elle et Ana Osborne, de Blanc-Sablon, qui a assuré le lien entre les Costers et l'autrice.
Bonjour la Côte, Radio-Canada
Dans cette chronique à Premières loges, Julie Collin profite du Salon du livre de la Côte-Nord 2021, pour présenter 3 livres d'autrices nord-côtières, dont, La patience du lichen de Noémie Pomerleau-Cloutier
Julie Collin, Julie lit au lit
Dans son "road trip culturel", la chroniqueuse Anne-christine Guy a choisi de nous amener en Basse-Côte-Nord avec la lecture de LA PATIENCE DU LICHEN de l'auteure Noémie Pomerleau-Cloutier.
Boréale 138 sur ICI Première
Je suis alors partie en voyage, j’ai laissé respirer des émotions. J’ai lu, fermé les yeux, largué les amarres. C’est beau de se laisser aller à cette résonance, cet Ailleurs niché en ces pages, percevoir cet éclat, sur un rythme poétique, d’un Québec peu connu.
Fanny Nowak, Aire(s) Libre(s)
Rien ne préparait à l’immensité qu’ouvrent les mots rapportés et choisis par l’autrice. LA PATIENCE DU LICHEN s’acquitte, en mieux, de la mission que l’on aurait voulu confier à cette route stoppée net : transporter les vivants au-delà de leurs horizons.
Louise Van Brabant sur Karoo

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée