La Peuplade

La Peuplade Livres

Les collectionneurs d’images

Jóanes Nielsen

Roman

Djalli mourut le premier d’une méningite, Ingimar fut emporté au fond de l’eau par un filet de pêche, on retrouva le corps de Staffan dans la commune libre de Christiania à Copenhague, Fríðrikur fut lâchement assassiné, Olaf mourut d’une maladie interdite et Kári fit leur éloge funèbre. Sur plus de quarante années, de l’éducation religieuse à la révolution sexuelle, en passant par les luttes pour la culture féroïenne à l’exil sur le continent européen, le roman suit la destinée de six garçons de la classe de 1952 de l’école Saint-François de Tórshavn, capitale des Îles Féroé, dans l’Atlantique Nord. Entrelaçant devenirs intimes et collectifs, Les collectionneurs d’images déploie une fresque sociale et familiale qui retrace avec émotion l’entrée dans la modernité de cette partie isolée et méconnue du royaume du Danemark. Jóanes Nielsen offre un chef-d’œuvre de vie, de rires et de larmes à la littérature nordique. 

 

 

Jóanes Nielsen

Poète, dramaturge, romancier et essayiste, Jóanes Nielsen fut également marin pêcheur puis ouvrier du bâtiment. Il est né et a grandi à Tórshavn.

 

_

Traduction française | © Inès jorgensen

 

Parution: 8 avril 2021
480 pages, 978-2-924898-90-1, 27,95$ | 21 Euros

Échos de la presse Les collectionneurs d’images

Dans un roman subtil, l’écrivain féroïen tresse le destin après-guerre d’un pays aux confins septentrionaux de l’Europe [...] A travers les destins de gamins, devenus des adolescents, puis des hommes adultes, l’auteur brosse le tableau tout en finesse d’un monde à la fois hautement original – à cause de la taille et de la position aux confins de l’Europe des îles Féroé – et partie prenante à part entière de cette Europe comme de son histoire. On y va à l’école Saint-François, gérée par les sœurs franciscaines, pour se faire embaucher ensuite sur un chalutier de pêche – à moins de finir SDF à Copenhague, lieu de toutes les ambitions et de toutes les perditions [...] Intime et épique, exotique et universel
Elena Balzamo, Le Monde des livres
Les collectionneurs d’images de Jóanes Nielsen nous donne à voir sans fard les îles Féroé de la seconde moitié du XXe siècle. La rudesse de la vie sur les îles, la masculinité «toxique» et l’homophobie, l’éternelle domination danoise et les lois de l’exil obligé. La manière dont l’archipel, comme l’ogre des contes, dévore parfois ses propres enfants.
Christian Desmeules, Le Devoir
Cette fresque allie magnifiquement les détails historiques et le quotidien de cinq garçons qui deviennent des hommes.
Julie Roy, L’actualité
Avec une telle saga – foisonnante, ambitieuse, passionnante –, les rebondissements sont si nombreux qu'il serait illusoire d'en résumer l'intrigue. Alors si vous soirées sont longues et vos envies d'évasion impérieuses, n'hésitez pas !
La Géosphère
Roman insulaire sur l’identité féroïenne. Sous forme de nécrologie d’une génération, celle née en 1952, celle qui connaîtra la modernité et la reconnaissance des Îles Féroé et de leur langue, Jóanes Nielsen dresse un portrait d’un archipel, des identités plurielles – entre exil et retour – de ses îles perdues au cœur de l’Atlantique-Nord. Quasi roman documentaire, roman tantôt du sentiment mystique tantôt de la découverte de la sexualité, de la politique, Les collectionneurs d’images est avant tout un grand roman.
La Viduité
Grandiose et touchant!
Librairie Obliques
Un très beau livre autour d’une ville, de personnages attachants, de vies fragiles, et sur la fin d'une époque.
Librairie le bonheur à Montrouge
Cette fresque sociale nous entraîne dans le froid, au cœur de la capitale, mais aussi au Danemark où beaucoup de natifs des îles émigrent ou échouent. Âpre parfois, touchant, c'est une belle découverte.
Librairie La Nuit des temps
Jóanes Nielsen nous plonge dans une fresque sociale qui ne vous laissera pas indemne. En fermant la dernière page, les vies, les espoirs, les désillusions de nos ses six personnages restent imprégnés en nous. C'est doux et puissant à la fois.
L'Ombre du Vent - Librairie-Café
Lire Les Collectionneurs d’images c’est vivre pendant 440 pages sur cette île lointaine et découvrir un pan historique de cet archipel indépendant, grâce aux mots de Joanes Nielsen.
Mes Pages Versicolores – Blog littéraire
Il est difficile de résumer en quelques lignes la richesse de cette saga féroïenne, véritable peinture sociale d'un monde insulaire peu connu, où sont abordées les mille et une questions de l'existence et de l'identité. Un monument de littérature nordique à découvrir absolument!
Alexis, Librairie Henri IV, Paris, France
Qu'est-ce qui en fait un classique ? Le fait qu'on achève cette fresque avec le sentiment qu'on y a tout trouvé, que ce roman contient la vie, la mort, l'amour, l'amitié, la religion, la terre, la mer, la politique, la philosophie, l'Histoire. Et ce sans effet catalogue, sans fioriture, dans une écriture limpide, sans pathos, toujours juste.
Kim, Librairie Ombres Blanches, France
sur une période de 40 ans, les destins tragiques de six garçons qui se sont rencontrés à l’école, dans une forme qui rappelle la notice nécrologique, mais aussi la fresque sociale, tissant du même coup, à travers différents instantanés de ces existences, un portrait de la vie souvent rude dans ces petites îles coupées du monde, et de leur entrée dans la modernité.
Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée