La Peuplade

La Peuplade Livres

LES MARINS NE SAVENT PAS NAGER

Dominique Scali

Roman

Une prose aventureuse qui ne s’essouffle jamais, des hommes et des femmes qui vivent toutes voiles déployées

 

Danaé Berrubé-Portanguen dite Poussin possède le rare don de savoir nager. Orpheline, tour à tour sauveuse et naufrageuse, elle vit au milieu de l’Atlantique, sur l’île d’Ys, berceau d’un peuple obsédé par l’honneur et le courage. Une île où même les terriens se vantent d’être marins, où seuls les plus braves ont le privilège de vivre dans la cité fortifiée à l’abri des grandes marées d’équinoxe. Suivant le destin des riverains qui doivent se partager plages et marges, Danaé Poussin se soumettra aux cycles qui animent les mouvements de la mer comme à ceux qui régissent le cœur des hommes.

 

Les marins ne savent pas nager s’adresse à celles et ceux qui, un jour, se sont demandé si c’était la montée des eaux qui les faisait pleurer ou leurs larmes qui faisaient monter les eaux. Dominique Scali signe un roman d’aventures maritimes époustouflant campé dans un XVIIIe siècle alternatif salé par l’embrun et rempli de la cruauté du vent.

_

Née à Montréal en 1984, Dominique Scali est romancière, journaliste et nostalgique de toutes les époques qu’elle n’a pas vécues. Son premier roman, À la recherche de New Babylon (2015), a été traduit en anglais et en espagnol.

Parution: 16 août 2022
728 pages, 978-2-925141-19-8, 32.95$ | 24 Euros

Échos de la presse LES MARINS NE SAVENT PAS NAGER

"J’éprouve un certain cynisme face à cette notion d’un idéal à atteindre, accessible à tous. J’avais envie de mettre en scène des gens qui sont soumis à l’instabilité de la mer. Je me suis rendu compte que mon écriture comportait beaucoup cette idée du double. Il y a deux Danaé dans le personnage principal, et la navigation inclut cette dualité : ce qui permet de nous rendre quelque part et d’avancer, en mer, risque de nous tuer." [Dominique Scali]
Mario Cloutier, La Presse
On plonge avec délectation dans les fabuleuses aventures maritimes de ce roman qui se déroulent au 18e siècle. Et on en ressort ébloui par la virtuosité de l’autrice, Dominique Scali.
Monique Roy, Châtelaine
Un roman d’aventures ambitieux, un faux roman historique façon utopie maritime et politique, où se côtoient sous les embruns deux classes d’insulaires qui se regardent en chiens de faïence [...].
Christian Desmeules, Le Devoir
Il faut penser grand pour rendre l’air du large, ce que réussit magnifiquement Dominique Scali dans un récit qui goûte le sel et qui ajoute du mythe à une île déjà mythique.
Josée Boileau, Le Journal de Montréal
Le pouvoir d’évocation de l’autrice, son habileté à créer un monde à la fois étrange et familier de même que le souffle qu’elle donne à son histoire font qu’on embarque corps et âme dans ce roman.
Julie Roy, L'Actualité
De retour dans le paysage littéraire avec une fresque maritime pleine de frasques empruntant à l’âge d’or du roman-feuilleton un rythme effréné, de multiples péripéties et une galerie de personnages aussi denses que savoureux, l’autrice d’À la recherche de New Babylon reprend le flambeau de l’aventure dans ce deuxième roman riche en bouillons et en remous.
Philippe Fortin (Libraire Marie-Laura, Les Libraires
Je le disais, on sait parfois au début d’une lecture que ce sera grand. Ce l’est ici, les pages tournent, les chapitres défilent, une méditation presque, et c’est une révérence tout à coup qui s’impose, je baisse la tête, c’est du grand art, cette langue impressionnante et vivace, les images qui se bousculent et se jouent du lecteur, la profondeur de cet univers créé à la main, rapiècement d’idées, souvenirs, rêves et envies d’une grande écrivaine.
Dominique Lemieux, Les Libraires
On lit avec la fièvre que seuls les maîtres du feuilleton savent inspirer et on s’émerveille de découvrir en Scali une bâtisseuse de monde, qualité prisée entre toutes des adeptes de littérature d'imaginaire. Avec Les marins ne savent pas nager, elle fait la preuve de l'immense versatilité de son talent, révélant l'endurance de ceux qui sauront faire œuvre et l'unicité de sa voix. Larguez les amarres!
Thomas Dupont-Buist, Librairie Gallimard
Un roman intelligent, touchant et qui ne ressemble à aucun autre. Une magnifique découverte, une belle brique à déguster lentement bien qu’on ait du mal à le déposer.
Page par page
On plonge dans cette histoire comme l'héroïne dans l'océan, nous voulons connaître la suite des histoires d'Ys et de Danaé. Et parce que ce roman est plus riche que la simple relation d'une histoire, on s'interroge aussi sur la citoyenneté, le mérite, l'honneur, le courage ou la place des femmes.
Librairie Les Beaux Livres
Si vous avez connu la mélancolie d'époques non vécues et celle des rivages jamais foulés de pays imaginaires, si vous vous êtes rêvé marin, corsaire, voyageuse au long cours, ou pilleuse d'épaves, si vous attendez depuis longtemps un roman dont on voudrait qu'il ne finisse pas et dont la lecture occupe vos pensées bien après l'avoir terminée, alors ne passez pas à côté de ce livre merveilleux.
Librairie Mollat
Un immense roman de la mer, de l’amitié, de l’amour, de l’Histoire et du pouvoir politique, servi par une technique narrative de grande ruse et une inventivité langagière hors du commun.
Hugues, Librairie Charybde
Dominique Scali nous offre un récit foisonnant de personnages, de lieux, d'événements, d'aventures incroyables. Elle a fait le parti de créer de toutes pièces cette île, son histoire, sa mythologie, ses us et coutumes ; et elle y parvient avec brio.
Librairie des Batignolles
Roman-monde qui te bouscule au milieu des embruns et du vent. Récit d'aventures maritimes à la manière d'un classique du genre. Roman d'émancipation où chacun cherche sa place dans la vie et dans la société existante. Où tantôt on joue avec les codes et tantôt on les embrasse totalement. Ça crie sa colère, ça lutte contre le rejet, ça aime, ça se bat en duel, ça souffre du mal de mer et de bien d'autres maux. Ça invente une autre vie, ça cherche à s'en sortir, ça aime son île. Ça sent le bois, le vent, le poisson, l'iode, la joie et la peur.
Aires Libres
Ce roman est une merveille. Riche de surprises, Il est écrit dans une langue inventée, maîtrisée et succulente. L'histoire narrée nous plonge dans une vie qui nous marquera longtemps et saura nous bouleverser. L'écrivaine Dominique Scali créé un monde à la fois imaginaire et historique, mais surtout intemporel et universel dans le regard porté sur l'Homme et ses fluctuants paradoxes. Le lecteur ira de chapitre en chapitre sans réaliser qu'il est en train de parcourir sept cent pages et la vie d'une formidable nageuse !
Kimamori
Un roman épique qui se passe dans un XVIII siècle différent, dans un lieu particulier qui n'aurait pû naître que sous la plume admirable de Dominique Scali. Chaque mot est choisi avec soin pour qu'on ait la mer dans nos oreilles pendant tout le roman. Plongez dans ce roman d'aventures salé, vous ne le regretterez pas et vous en sortirez beaucoup plus issois*.
Librairie La Méridienne
Ressac aventureux, débordements en tout genre, cycles naturels, personnages tout en ardeur ou désespoir, scènes épiques comme errances plus discrètes, le roman fend les eaux à toutes voiles, sans sacrifier l’introspection à l’odyssée. Un roman plein de souffle et de sel, qui jamais n’omet que tout être est une île à la mesure de ses flots.
Typhaine Lockhart
Excellente entrevue avec Dominique Scali à l'émission "Vivement le retour" sur ICI Estrie. On découvre comment le travail de journaliste influence le processus d'écriture de l'écrivaine.
Vivement le retour sur ICI Estrie | à 16h39
Quel souffle romanesque, quel panache! On est entre conte philosophique à la Voltaire, formidable roman d’aventure maritime, saga feuilletonesque, récit picaresque, de piraterie, épopée homérique aux accents d’Odyssée ; on pense bien sûr à Stevenson mais aussi Zevaco, Zola ou Damasio. Dominique Scali a une plume, une vraie, qui se démarque (c’est déjà pas rien!) et qu’on reconnaît en quelques lignes, un style au charme parfaitement désuet, une langue travaillée, très littéraire et pourtant tellement fluide que 700 pages, ça passe en un instant. Un univers riche, profond, cohérent et évocateur où se côtoient filouterie et code d’honneur, et surtout une héroïne incandescente qui refuse d’être enfermée dans des cases et laissera son empreinte au fer rouge dans votre imaginaire, comme tout le reste dans son sillage. Envoûtant, époustouflant et ébouriffant comme un « Betty » ou un « Lorsque le dernier arbre »!
Nikita, Librairie Flagey
Embarquez pour un voyage unique et inoubliable sur la mythique île d'Ys.[…] Avec ce grand roman d'aventures maritimes, la Québécoise Dominique Scali a créé une œuvre unique et époustouflante. Cette vertigineuse comédie humaine, parfumée au varech, sublimée par une écriture exigeante mais fluide va vous submerger de bonheur. Au coeur de cette rentrée littéraire foisonnante, "Les marins ne savent pas nager" est un phare, l'assurance de vivre une expérience de lecture totalement immersive, rare et épique. Un chef-d'œuvre!
Antoine, Librairie L'oiseau moqueur
Un roman d’aventuriers, de marins, de voleurs et de scélérats ; d’amour, d’injustices, de révolutionnaires et de lâches. Avec une prose singulière, Dominique Scali vous transportera sur une île battue par les vents et vivant au rythme des marées.
Librairie l'arbre à lettres
Pour tout savoir sur LES MARINS NE SAVENT PAS NAGER, réécoutez l'entrevue à Sur le vif ICI Ottawa Gatineau [À 15H23]
Sur le vif ICI Ottawa Gatineau
Dominique Scali est certainement l’une des écrivaines les plus singulières de maintenant. Elle n’hésite pas à se confronter aux grands récits et à foncer dans l’inconnu. Ça permet de croire que le rêve est possible malgré l’avenir qui se défait et bouche les horizons. La lecture peut être une expérience formidable quand une romancière comme Scali prend la barre et met le cap sur l’aventure, réinventant l’univers, l’art de respirer et de s’exprimer.
Yvon Paré, Littérature du Québec
Un roman époustouflant rempli de désir, d'embrun et de mer impitoyable. Ce livre lorsqu'on le referme, nous habite complètement!
Annie, Librairie A à Z - Baie-Comeau
Dominique Scali publie Les marins ne savent pas nager, un deuxième roman au souffle épique, battu par les vents et les vagues du destin
Valérie Lessard, Radio-Canada Information
«Je suis fascinée par les liens avec la mer qui découleraient de ces activités. La décision de ne pas construire de phare, parce que ça réduirait le nombre de naufrages, et la question des biens échoués, pour savoir à qui ils appartiennent», fait observer Dominique Scali.
Daniel Côté, Le Quotidien
Danaé Berrubé-Portanguen dite Poussin possède le rare don de savoir nager. Orpheline, tour à tour sauveuse et naufrageuse, elle vit au milieu de l’Atlantique, sur l'île d'Ys, berceau d’un peuple obsédé par l’honneur et le courage. Une île où même les terriens se vantent d'être marins, où seuls les plus braves ont le privilège de vivre dans la cité fortifiée à l'abri des grandes marées d'équinoxe. Suivant le destin des riverains qui doivent se partager plages et marges, Danaé Poussin se soumettra aux cycles qui animent les mouvements de la mer comme à ceux qui régissent le cœur des hommes.
Archambault
[…] précipitez-vois sur ce livre faussement historique et terriblement exotique! […] Un monde fait de castes, rythmé par l’envie de devenir citoyen de la forteresse d’Ys, et où les grandes marées d’équinoxe lorsque l’eau monte, emportent et détruisant tout sur leurs passages. Elle signe là un roman remarquable, dans une langue ciselée, d’une construction précise, et follement romanesque.
Librairie Paroles, Saint-Mandé, France
Une très belle découverte pour moi que cette écriture superbe, ce monde entre récit historique et fantasy, et ce personnage féminin fort et tenace. C'est un très beau voyage que nous propose l'auteure, voyage dont on ne voudrait pas qu'il se termine. Je vous le conseille chaudement.
Les Instants Libres
Dominique Scali use de la fiction au sens le plus romanesque du terme pour, entre autres, interroger les limites de la méritocratie , questionner la place des femmes - et des marges - au sein d'une société, et déconstruire la notion de vérité historique. Tous les éloges que vous en lirez sont à prendre au pied de la lettre. L’ingéniosité de la langue, la tendresse des personnages aux prénoms chamarrés, la maîtrise absolue de la construction narrative et du rythme de ce récit au long-cours, la vivacité des images et des vagues, la synesthésie de ces phrases, le soin extrême porté à la création de cet univers (...) font de ce grand roman-océan l'une des lectures les plus enthousiasmantes qu'il m'ait été donnée de conseiller!
La Géosphère
Un récit merveilleux à dévorer!
La promesse de l'aube
Dominique Scali nous embarque dans un récit d'aventures maritimes aux couleurs inédites. Dans le sillage de Danaé -dite Poussin- une jeune orpheline née sur les rives de l'île d'Ys au milieu de l'Atlantique, l'auteur nous fait vivre mille péripéties. Ainsi, confrontée aux éléments et aux coups du sort, dépendante d'un système politique étrange qui n'accorde la citoyenneté qu'à une poignée d'élus, Danaé vit au rythme des marées, de la mer qui donne et prend sans répit. Un roman jubilatoire d'une inventivité folle où les 700 pages défilent sans peine.
Virginie, Le Forum du livre
Danaé Berrubé-Portanguen dite Poussin possède le rare don de savoir nager. Orpheline, tour à tour sauveuse et naufrageuse, elle vit au milieu de l’Atlantique, sur l'île d'Ys, berceau d’un peuple obsédé par l’honneur et le courage. Une île où même les terriens se vantent d'être marins, où seuls les plus braves ont le privilège de vivre dans la cité fortifiée à l'abri des grandes marées d'équinoxe. Suivant le destin des riverains qui doivent se partager plages et marges, Danaé Poussin se soumettra aux cycles qui animent les mouvements de la mer comme à ceux qui régissent le cœur des hommes.
Renaud-Bray
La puissance de l'écriture, ses descriptions fascinantes et l'immersion qui nous balaie de vent, nous malmène de naufrages, sont telles que l'on vit pleinement la lecture, des images et des sensations plein la tête. […] Un roman unique en son genre qui permet de partir loin, de s'évader, au fil de ses pages...
Sébastien Eugénie, Totem
C'est peu dire que nous avons adoré cet ouvrage, si différent du reste de la production éditoriale actuelle, si dépaysant et inventif. Un roman d'aventures et d'évasion, à mille lieux de notre quotidien, on en rêvait!
Librairie Mollat, Bordeaux
Ressac aventureux, débordements en tout genre, cycles naturels, personnages tout en ardeur ou désespoir, scènes épiques comme errances plus discrètes, le roman fend les eaux à toutes voiles, sans sacrifier l’introspection à l’odyssée. Un roman plein de souffle et de sel, qui jamais n’omet que tout être est une île à la mesure de ses flots.
Typhaine Marc, Payot rive gauche, Genève
Arrêtez tout. Prenez un moment pour savourer les 700 et quelques pages de cet incroyable roman de mer et d'aventures. Dans un 18ème siècle réinventé, c'est un univers complet qui s'anime sous nos yeux. L'écriture inventive et vive de Dominique Scali nous entraîne entre intrigues, naufrages, coups du sort et souffle romanesque. On s'émeut avec les personnages, on médit des fâcheux, prêts à les provoquer en duel, enveloppés dans un étonnant vocabulaire au service de la narration. La magie de ce texte, c'est de se dire que l'on a rarement lu quelque chose comme cela, qu'il y a une véritable inventivité dans la forme au service du fond. C'est merveilleusement construit, provoquant une joie pure de lecture, une évasion romanesque entre panache et mélancolie ; la petite mélodie des terres rudes et salées au cœur de chaque îlien.
Solveig Touzé, Librairie La Nuit des temps, Rennes
Sans jamais savoir ce qui nous attend, l’autrice québécoise nous ballotte dans un univers foisonnant qui surprend au fil des pages. Elle recrée une langue aux sonorités anciennes, les décors parfois dépouillés ou alors totalement baroques prennent vie devant nos yeux. Mais surtout l’attention portée à la mythologie autour de cette île fait de ce récit un formidable roman d’aventures comme on en lit peu. Dans ce flot d’histoires, notre point d’ancrage reste Danaé, héroïne fascinante, qui modernise le roman d’apprentissage et fait l’expérience de sa liberté.
Ariane et Lisa, TuliTu, Bruxelles
Pour tou.te.s les amoureux-ses d’une littérature enchanteresse. C’est une géniale lecture, l’univers est fantastique, et la langue a quelque chose de la prouesse sur la longueur, c’est hyper tenu, ça le rend de plus en plus beau du coup.
Lucie Eple - Le pied à terre, Paris
Un roman singulier, poétique dans lequel on se laisse volontiers porter - parfois chahuter par la plume érudite de son auteur.
Florence - Librairie de port Maria, Quiberon
[…] de multiples péripéties balançant entre illusions et désillusions dans ce roman dont la trame et l’écriture embarquent brillamment le lecteur au cœur de cette petite société imaginaire!
Olivier Beugin - Le livre et la tortue, Issy les Moulineaux
Une époustouflante épopée insulaire qui réveille le romanesque dans son acception la plus noble et absorbe le lecteur dans une volupté délicieuse.
Sarah Gastel - librairie Terre des livres, Lyon
Un grand roman fantaisiste comme on en lit rarement, foisonnant de trouvailles pseudo historiques presque crédibles. Un récit entêtant merveilleux dans tous les sens du termes.
Amélie, La Promesse de l'aube, Autun
Un roman jubilatoire d'une inventivité folle où les 700 pages défilent sans peine.
Virginie, Le Bateau livre, Lille
Les marins ne savent pas nager est ce genre de roman titanesque qui vous gonfle d'imaginaires et d'histoires aussi larges que l'horizon, c'est l'Île au trésor, Zola, Melville dans un shaker boisé d'écumes, une malle rouillée des roulis, qui chuchote à l'oreille et ses mots qu'on cueille à la surface comme les éclats d'une tempête. Un grand roman brassé d'échos, de mythologies marines, d'aventures et de révolte.
Mathieu Lartaud, Decitre
FOLIE, ÉMOTION, AMPLITUDE ET GÉNÉROSITÉ ! Vous n'oublierez jamais le courage de l'héroïne Danaé Poussin, chérissez ce livre.
Cyrille Falisse, Papiers collés
Un roman picaresque pour lecteurs exigeants, mais pas seulement!
Librairie Pax, Liège
Sortons des cartes prédites, et, narrativement, sentons-nous libres, ENSEMBLE! Bref, sachons faire ce que les marins sont en cours de savoir!
Margot Bonvallet, Les Vinzelles, Vichy
Au coeur de cette rentrée littéraire foisonnante, "Les marins ne savent pas nager" est un phare, l'assurance de vivre une expérience de lecture totalement immersive, rare et épique. Un chef-d'œuvre!
Antoine Zinader, L'Oiseau moqueur, Sucy en Brie
Ça crie sa colère, ça lutte contre le rejet, ça aime, ça se bat en duel, ça souffre du mal de mer et de bien d'autres maux. Ça invente une autre vie, ça cherche à s'en sortir, ça aime son île. Ça sent le bois, le vent, le poisson, l'iode, la joie et la peur. Et puis il y a ces passages entiers sur la mer, les relations humaines, les codes de l'île. Et la langue qui brille autant dans les dialogues que dans la narration. J'ai refermé le livre en relisant le premier chapitre et en me disant " j'ai déjà envie de le relire".
Hélène Descheres, Récréalivres, Le Mans
Cet inclassable possède l'ambiance salée de ses recoins, de ses marécages, de ses criques ; on y respire les embruns et on y mange du crabe et des couteaux fangeux.
La Manœuvre, Paris
Certainement un des livres les plus étonnants que j'aie pu lire, tant par la richesse et la précision de ce monde alternatif que par le style juste assez fou pour nous transporter dans un ailleurs magique mais gardien d'une langue classique et magnifique. Le voilà LE roman complètement à part de cette rentrée littéraire. Il brille déjà sur les tables de vos chers libraires, prêt à envoûter quiconque osera faire un peu de chemin aux côtés de la grande Danaé Poussin. À l'abordage!
Aurélie Barlet, La Pléiade, Cagnes sur mer

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée