La Peuplade

La Peuplade Livres

LES OMBRES FILANTES

Christian Guay-Poliquin

Roman

Dans la forêt, un homme seul marche en direction du camp de chasse où sa famille s’est réfugiée pour fuir les bouleversements provoqués par une panne électrique généralisée. Il se sait menacé et s’enfonce dans les montagnes en suivant les sentiers et les ruisseaux. Un jour qu’il s’est égaré, un mystérieux garçon l’interpelle. Il a une douzaine d’années, semble n’avoir peur de rien et se joint à l’homme comme s’il l’avait toujours connu. L’insolite duo devra affronter l’hostilité des contrées sauvages et déjouer les manigances des groupes offensifs qui peuplent désormais les bois.

 

Après le succès international du Poids de la neige, traduit dans plus de quinze langues, Christian Guay-Poliquin revient avec un roman juste et astucieux. Incitant à l’aventure, Les ombres filantes questionnent le sens de la communauté et revisitent les classiques de la survie en nature.

Parution: 2 septembre 2021
344 pages, 978-2-925141-00-6, 26,95$ | 20 Euros

Échos de la presse LES OMBRES FILANTES

Ce nouveau texte qui appelle à la délivrance marque une victoire.
Claudia Larochelle, Revue Les Libraires
«Il y a quelque chose de l’imaginaire lié à la forêt, à la fois dynamique et mythique, qui est à la fois épeurant et salvateur. C’est un lieu consacré et fuyant, où on retrouve le début et la fin.» - Christian Guay-Poliquin
Christian Desmeules, Le Devoir
«Je suis un éternel optimiste et, le vertige, je trouve ça stimulant. La forêt justement a horreur du vide, et je me rends compte à quel point les vides sont dans ma tête et non dans ma vie réelle. On trouve toujours des moyens pour remplir la vie.» - Christian Guay-Poliquin
Josée Lapointe, La Presse
Exceptionnel! [...] Après avoir connu un succès international avec Le poids de la neige, traduit dans plus de quinze langues, Christian Guay-Poliquin revient cet automne avec une ode à la nature sauvage et une invitation à l’aventure, Les ombres filantes. Une quête à travers une forêt remplie de dangers, des alliances nécessaires, et l’art de survivre sont au cœur de cette histoire d’une grande justesse.
Marie-France Bornais, Journal de Québec
Christian Guay-Poliquin a parlé de son nouveau roman, LES OMBRES FILANTES, chez Plus on est de fous, plus on lit.
Marie-Louise Arseneault, Plus on est de fous, plus on lit, R-C
Sombre, mystérieux, onirique.
Alexia Dumaine, Formatrice à l’Ecole de la Librairie
Roman d'apprentissage, de survie et de paternité, corps à corps avec la nature vidée de sa sève, Les ombres filantes ne se lit pas, il se vit, intensément, avec la trouille au ventre et la joie au coeur. Une sacrée expérience!
Lola Faisandier - Librairie Calligrammes, La Rochelle
Vraiment un excellent excellent livre!
Nicolas Javaux - Librairie Pax, Liège
Un roman où se mêle un torrent d'émotions, un roman qui malmène et que ça fait du bien d'être malmené par la littérature !
Aurélie Janssens - Librairie Page et Plume, Limoges
Un magnifique kaléidoscope de rencontres, de foisonnante nature, de peur et de douleur...
Corinne Tartare - La Librairie de Corinne, Soulac
Un récit sans fioritures qui dévoile peu à peu les personnages et nous entraîne jusqu'au final bouleversant.
Librairie Les Passeurs de mots, Sarzeau
Un écrit à la fois tendre, attachant, émouvant ! Un page turner qui tient sa promesse de lecture !
Jérémy Derny - Librairie L’Impromptu, Paris
Une suite, un Grand Tout, et encore un sacré coup de maître.
Fanny Nowak - Libraire un jour, libraire toujours, et chroniqueuse pour Aires Libres
Ce roman nous plonge littéralement en pleine nature, celle qui nous entoure ; et notre nature, qui fait ce que nous sommes.
Thibeault Palais - Librairie Metropolis, Bayeux
PARFAIT (un point c'est tout !)
Aurélie Barlet - Libraire concise à La Pléiade, Cagnes-sur-mer
Roman fort, émouvant et dramatique.
Michel - FNAC, Rennes
C'est beau, c'est émouvant, c'est très fort, c'est authentique, c'est un de mes gros coups de cœur!
Laura Rosello - Librairie Arthaud, Grenoble
J'ai été heureuse de retrouver la plume de Christian Guay-Poliquin, ce poseur d'atmosphère, peintre des tensions sourdes. C'est un roman sombre au charme envoutant.
Anne - Librairie La Géosphère, Montpellier
Hypnotisant!
Maryline Noël - Librairie Le Comptoir, Santiago du Chili
Évocation de la nature et des relations humaines en situations extrêmes, cette quête de vie et de sens est un très beau voyage au cours duquel on consent avec émotion et plaisir à se laisser mener par les mots.
Valérie Caffier - Le Divan, Paris
C'est vraiment un récit palpitant dont je n'ai pas décroché avant la dernière page (et quelles dernières pages!). Mon roman québécois de l'année sans hésitation!
Lucile Abiven, Librairie Le Port de tête, Montréal
Implacable réussite à nouveau, dans un voyage entamé avec le “Fil des kilomètres” et le “Poids de la neige” ; que je vous suggère de lire pour apprécier encore plus ce huis clos semi-post apocalyptique. Une pierre de plus dans un parcours sans faute!
Billy Robinson, libraire et chroniqueur littéraire.

Tous droits réservés, Éditions La Peuplade / Vie privée